Retour au Dictionnaire

Mer

Plus encore que l’eau, la mer symbolise l’inconscient dans son immensité. La mer, c’est aussi la source de toute vie, la mère originelle ou la mère nourricière. Dans ce sens, la mer est un symbole éminemment féminin. La mer est cet ensemble, cet inconscient qui est en nous, la mer dont nous sommes tous issus. Comme les eaux du liquide amniotique, la mer est le souvenir lointain du milieu liquide qui nous a porté, nourri et plus loin encore, le souvenir archaïque des premières formes de vie. Donc, très souvent, le rêve joue sur cette homophonie ; la mer, c’est la mère, la mère originelle, ce milieu qui nous a engendrés et qui reste gravé dans notre mémoire avec nostalgie. Dans le réel, la mer fascine autant les enfants que les adultes.

La mer, c’est l’eau dans laquelle nous nageons avec bonheur quand nous sommes en accord avec notre inconscient. C’est aussi celle dans laquelle nous pouvons respirer tout naturellement, à notre grand étonnement quand nous ne sommes plus effrayés par notre inconscient. Mais nous pouvons aussi nous y noyer, être submergés par elle. Dans ce cas nous ne sommes pas assez conscients, notre personnalité est dirigée par des comportements inconscients que nous ne pouvons contrôler. Il est temps de se retourner sur nous-mêmes, d’essayer de comprendre par un regard intérieur, les raisons profondes qui nous poussent à agir à l’encontre de nous-mêmes.

Dans d’autres rêves la mer peut être déchaînée, agitée par d’énormes vagues qui emportent et submergent tout sur leur passage. Nous voyons des personnes disparaître sous les flots et d’autres parvenir à s’en sortir. Souvent, c’est le souvenir de notre mère qui était capable d’engendrer des tempêtes incontrôlées. Ces comportements n’étaient pas conscients et pouvaient être autant bénéfiques que destructeurs. Les tempêtes de la mer sont celles qui agitent notre vie, celle que nous faisons naître sans que nous ayons conscience des déclencheurs inconscients.

Il est important dans la lecture du rêve de noter chaque détail en rapport avec cette mer ; si l’eau est claire, trouble, froide ou chaude, si sa couleur est bleue, verte ou incertaine. Toutes ces indications sont signifiantes dans la lecture du rêve, ce symbole étant tellement riche de sens et omniprésent dans nos songes.

Inconscient, liquide amniotique, mère, milieu ou mère originelle, réservoir de vie.

Plus encore que l’eau, la mer symbolise l’inconscient dans son immensité. La mer, c’est aussi la source de toute vie, la mère originelle ou la mère nourricière. Dans ce sens, la mer est un symbole éminemment féminin. La mer est cet ensemble, cet inconscient qui est en nous, la mer dont nous sommes tous issus. Comme les eaux du liquide amniotique, la mer est le souvenir lointain du milieu liquide qui nous a porté, nourri et plus loin encore, le souvenir archaïque des premières formes de vie. Donc, très souvent, le rêve joue sur cette homophonie ; la mer, c’est la mère, la mère originelle, ce milieu qui nous a engendrés et qui reste gravé dans notre mémoire avec nostalgie. Dans le réel, la mer fascine autant les enfants que les adultes.

La mer, c’est l’eau dans laquelle nous nageons avec bonheur quand nous sommes en accord avec notre inconscient. C’est aussi celle dans laquelle nous pouvons respirer tout naturellement, à notre grand étonnement quand nous ne sommes plus effrayés par notre inconscient. Mais nous pouvons aussi nous y noyer, être submergés par elle. Dans ce cas nous ne sommes pas assez conscients, notre personnalité est dirigée par des comportements inconscients que nous ne pouvons contrôler. Il est temps de se retourner sur nous-mêmes, d’essayer de comprendre par un regard intérieur, les raisons profondes qui nous poussent à agir à l’encontre de nous-mêmes.

Dans d’autres rêves la mer peut être déchaînée, agitée par d’énormes vagues qui emportent et submergent tout sur leur passage. Nous voyons des personnes disparaître sous les flots et d’autres parvenir à s’en sortir. Souvent, c’est le souvenir de notre mère qui était capable d’engendrer des tempêtes incontrôlées. Ces comportements n’étaient pas conscients et pouvaient être autant bénéfiques que destructeurs. Les tempêtes de la mer sont celles qui agitent notre vie, celle que nous faisons naître sans que nous ayons conscience des déclencheurs inconscients.

Il est important dans la lecture du rêve de noter chaque détail en rapport avec cette mer ; si l’eau est claire, trouble, froide ou chaude, si sa couleur est bleue, verte ou incertaine. Toutes ces indications sont signifiantes dans la lecture du rêve, ce symbole étant tellement riche de sens et omniprésent dans nos songes.

Inconscient, liquide amniotique, mère, milieu ou mère originelle, réservoir de vie.

Vous souhaitez faire interpréter votre rêve ?

Prenez rendez-vous avec Tristan

ou

Appelez pendant l'émission de radio Participez à un atelier extraordinaire

Merci de noter que Tristan n'interprète pas les rêves par e-mail