Retour au Dictionnaire

Clown

S’il fait rire les enfants sous un chapiteau, le clown peut autant les effrayer hors de ce contexte. Dans ses excès, le clown représente les pensées incontrôlées qui ne sont plus soumises à la raison, des comportements qui échappent à la normale et au rationnel. Un rêve de clown est parfois le signe avant-coureur d’une dépression, d’une fatigue nerveuse extrême. La représentation normale de l’individu se dégrade. Le clown se substitue à elle en parodiant les autres comportements humains.

L’image du clown correspond à la libération sans mesure d’aspects refoulés comme de sentiments qui ont été trop longtemps contenus. Sous son costume, le clown cache et maquille complètement sa vraie personnalité. C’est une échappée trop forte des pulsions du « ça » réprimées par un « surmoi » trop coercitif et donc, déraisonnable. Dans sa déraison, il peut menacer les fonctions vitales.

Faire le clown, c’est aussi un moyen de capter l’attention. Si le clown est dans un cadre, à ce moment, il peut être vu de façon positive. C’est une façon de se monter tout en feignant d’être déguisé. Le clown, c’est aussi le fou du roi, celui qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, qui s’autorise des libertés dans un monde hypocrite ou trop policé.

 

S’il fait rire les enfants sous un chapiteau, le clown peut autant les effrayer hors de ce contexte. Dans ses excès, le clown représente les pensées incontrôlées qui ne sont plus soumises à la raison, des comportements qui échappent à la normale et au rationnel. Un rêve de clown est parfois le signe avant-coureur d’une dépression, d’une fatigue nerveuse extrême. La représentation normale de l’individu se dégrade. Le clown se substitue à elle en parodiant les autres comportements humains.

L’image du clown correspond à la libération sans mesure d’aspects refoulés comme de sentiments qui ont été trop longtemps contenus. Sous son costume, le clown cache et maquille complètement sa vraie personnalité. C’est une échappée trop forte des pulsions du « ça » réprimées par un « surmoi » trop coercitif et donc, déraisonnable. Dans sa déraison, il peut menacer les fonctions vitales.

Faire le clown, c’est aussi un moyen de capter l’attention. Si le clown est dans un cadre, à ce moment, il peut être vu de façon positive. C’est une façon de se monter tout en feignant d’être déguisé. Le clown, c’est aussi le fou du roi, celui qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, qui s’autorise des libertés dans un monde hypocrite ou trop policé.

 

Vous souhaitez faire interpréter votre rêve ?

Prenez RV en Cabinet avec Tristan

ou

Appelez pendant l'émission de radio Participez à un atelier extraordinaire

Merci de noter que Tristan n'interprète pas les rêves par e-mail