Retour au Dictionnaire

Famille

Les membres de notre famille sont évidemment des personnages de nombreux rêves. Dans l’interprétation du rêve, il est difficile de savoir ici s’ils sont présents en tant que symbole ou comme simple membre de la famille. Presque toujours, les personnages de nos rêves, réels ou fictifs, sont des aspects, des facettes de notre personnalité. Ils nous renvoient une image que nous ne percevons pas dans la réalité. Les membres de la famille ont le même rôle, d’autant plus que plus nous les côtoyons, plus ils impressionnent notre psychisme. Nos comportements sont conditionnés par la culture familiale, et à notre insu, nous reproduisons des attitudes d’un proche. Si ce phénomène semble normal quand un enfant imite ses parents, l’inverse existe aussi. Il suffit que l’enfant ait une personnalité assez forte. Ce mimétisme ou cette influence existe aussi entre les époux.

Mais parfois, les proches parents sont ce qu’ils semblent être, c’est à dire eux-mêmes. Dans ce cas, les rêves ont un sens qui concerne le groupe familial, ils indiquent une direction commune, à deux, à trois ou plus. Le plus souvent, le sens du rêve continue une action commencée la veille ou les jours précédents.

Donc, une petite réflexion est nécessaire avant d’interpréter le rêve, à savoir si l’autre est un symbole ou un compagnon de route.

Les membres de la famille symbolisent ainsi des états proches. Parfois, ils servent aussi de repères spatio-temporels pour situer le rêve dans l’histoire personnelle du rêveur, pour en préciser le sens.

Fille/Fils

Le plus souvent, c’est un aspect de nous-mêmes qui est en train de grandir ou d’évoluer et dont il faut s’occuper comme on le ferait de son propre enfant. Cette facette intérieure est encore fragile, influençable, mais porteuse d’une énergie propre à la jeunesse. Le sexe de l’enfant indique quelle polarité et quelle qualité nous développons.

Les rêves où vous voyez votre enfant dans une situation dramatique ne sont pas à prendre au pied de la lettre. Ils ne sont pas prémonitoires, mais révélateurs d’une angoisse. C’est la peur qu’il lui arrive réellement quelque chose qui génère ce rêve. Ces rêves ont une fonction positive. Ils confirment les dangers réels pressentis les jours précédents et ils vous invitent à redoubler de vigilance. Ils viennent aussi résoudre une projection négative, une pensée terrifiante dirigée sur l’enfant et non sur le danger.

 

 Frère/soeur

Les liens fraternels sont les plus proches symboliquement. A ce titre, une personne avec qui nous avons des liens très forts peut apparaître sous les traits d’une soeur ou d’un frère.

C’est une part très importante de la personnalité qui est représentée par le frère ou la soeur. Ils sont les personnes avec qui nous avons grandi, subit les mêmes influences au même âge. Même si les démonstrations affectives fraternelles sont souvent violentes et brutales, à la limite de l’exaspération, le psychisme de l’individu est lié de manière très affective à son frère ou sa soeur. C’est un double, d’autant plus qu’il est du même sexe.

Les rêves les concernant vont donc osciller longtemps entre deux attitudes, celle de l’amour ou de la haine qu’on leur porte et celle du nécessaire processus de détachement de l’autre.

 

 Mère

Notre mère est le personnage le plus important de nos rêves. Mais elle apparaît rarement sous sa véritable forme. Elle va emprunter le plus souvent celles d’animaux. D’autres symboles comme les objets creux ou des lieux protecteurs servent à la représenter. L’image de notre mère sera donc rarement la véritable, celle qui est à l’extérieur de nous, mais celle que nous portons en nous. La personne qui apparaît sous les traits de notre mère est en fait une abstraction, une des composantes de notre personnalité. Ses comportements et attitudes avec l’extérieur nous renseignent utilement sur nous-mêmes.

Qu’elle nous apparaisse d’une manière négative ou positive, notre mère est bien un aspect de nous-mêmes qui s’exprime souvent à notre insu. Par l’éducation que nous avons reçue, par sa présence ou son absence, elle a impressionné notre personnalité de traces importantes qui conditionnent notre vie de tous les jours. Si ses comportements dans le rêve nous semblent incohérents, intolérants ou dangereux, un travail d’épuration est nécessaire. Mais une volonté de changement, si celle-ci semble nécessaire, est parfois difficile et demande un travail à plus ou moins long terme. Le dialogue avec celle-ci, quand c’est encore possible, est vraiment souhaitable. Il est important de verbaliser, de pouvoir exprimer ce qu’on a sur le coeur. Quelquefois le passage par une tierce personne (un psychanalyste) est obligatoire.

Notre mère peut aussi nous apparaître de façon très positive, même si elle est décédée. Une phrase ou un geste suffit. Ils sont révélateurs d’une transmission et d’une continuité. Nous intégrons une qualité ou une autorité que nous lui prêtions et qui nous plaçait toujours dans le rôle d’enfant. Nous devenons son égale, apte à remplir le même rôle.

Symboliquement la mère représente l’intérieur, le passé, la maison, le collectif, l’amour altruiste, la présence, la douceur et le paradis perdu.

 

 Père

Si les représentations animalières sont très fréquentes pour parler de la mère, nous aurons affaire à des concepts beaucoup plus abstraits pour parler du père. Bien souvent celui-ci est absent de l’histoire quand le rêve nous parle de lui. Il faut mettre des événements en corrélation pour comprendre que le rêve nous parle de lui à mots couverts. Par exemple, un rêve qui met en présence tous les membres de la famille sauf le père, ne peut parfois se comprendre sans lui. Sa présence/absence est la clef de l’histoire. Mais nous rencontrons aussi des images patriarcales type comme le capitaine ou le policier. Les aspects négatifs seront évoqués par des images de violence ou contenues dans les personnages de voyous ou de bandits, celle d’un homme qui n’est pas parvenu au stade adulte.

Les traces qu’il a laissées sur le psychisme sont du même ordre que celles laissées par notre mère. Il faut donc se référer à la définition précédente en le substituant.

Le père représente l’autorité, l’extérieur, l’extraversion, le devenir, le futur, l’absence, l’amour individuel, la possibilité d’agir.

 

 Grand-mère/grand-père

Si le père brille souvent par son absence, ce n’est rien comparé au grand-père. Ses apparitions sont fort rares dans nos rêves. Cette figure possède une médiocre valeur symbolique en tant qu’élément ou personnage de référence. Si le grand-père est présent, il représente alors un héritage patriarcal, positif ou négatif selon le contexte du rêve.

Par contre, la grand-mère est très présente en rêve. C’est souvent notre grand-mère réelle qui est évoquée quand elle nous apparaît en songe. Le premier type de rêve est relatif à sa disparition, surtout si celle-ci nous était chère. Sa présence vient combler un manque affectif. Pourtant, dans un processus d’évolution normal, il faut faire le deuil des personnes disparues. Mais un jour, dans le rêve elle nous dit elle-même qu’elle n’est plus. Il nous faut donc intégrer cette réalité en nous.

Un second type de rêve peut impliquer la rêveuse dans un comportement étranger à son âge. La grand-mère sera perçue ici comme une vieille femme qui erre dans la maison. Ces rêves révèlent parfois le désir de se substituer à elle, toujours pour combler un manque affectif.

La grand-mère symbolise un aspect féminin, une évolution naturelle de la femme, une beauté intérieure qui vient remplacer la beauté physique de la jeunesse. Cette beauté est perçue par les enfants très fortement comme une grande bonté pour le monde et pour eux.

 

 Cousin

« Ils sont cousins ou ils sont voisins. » Cette expression courante veut dire que deux personnes ou deux objets se ressemblent ; ils ont des aspects communs, des similitudes. C’est ce même sens qui est suggéré dans un rêve où un cousin ou un voisin est représenté. Nous avons des ressemblances avec cette personne. Le cousin est donc un double que nous voyons évoluer d’un regard extérieur. Le sens du rêve insiste sur cette facette de notre personnalité. Cette correspondance est valable en bien comme en mal. Tout dépend de notre ressenti face à cette représentation objective.

Les membres de notre famille sont évidemment des personnages de nombreux rêves. Dans l’interprétation du rêve, il est difficile de savoir ici s’ils sont présents en tant que symbole ou comme simple membre de la famille. Presque toujours, les personnages de nos rêves, réels ou fictifs, sont des aspects, des facettes de notre personnalité. Ils nous renvoient une image que nous ne percevons pas dans la réalité. Les membres de la famille ont le même rôle, d’autant plus que plus nous les côtoyons, plus ils impressionnent notre psychisme. Nos comportements sont conditionnés par la culture familiale, et à notre insu, nous reproduisons des attitudes d’un proche. Si ce phénomène semble normal quand un enfant imite ses parents, l’inverse existe aussi. Il suffit que l’enfant ait une personnalité assez forte. Ce mimétisme ou cette influence existe aussi entre les époux.

Mais parfois, les proches parents sont ce qu’ils semblent être, c’est à dire eux-mêmes. Dans ce cas, les rêves ont un sens qui concerne le groupe familial, ils indiquent une direction commune, à deux, à trois ou plus. Le plus souvent, le sens du rêve continue une action commencée la veille ou les jours précédents.

Donc, une petite réflexion est nécessaire avant d’interpréter le rêve, à savoir si l’autre est un symbole ou un compagnon de route.

Les membres de la famille symbolisent ainsi des états proches. Parfois, ils servent aussi de repères spatio-temporels pour situer le rêve dans l’histoire personnelle du rêveur, pour en préciser le sens.

Fille/Fils

Le plus souvent, c’est un aspect de nous-mêmes qui est en train de grandir ou d’évoluer et dont il faut s’occuper comme on le ferait de son propre enfant. Cette facette intérieure est encore fragile, influençable, mais porteuse d’une énergie propre à la jeunesse. Le sexe de l’enfant indique quelle polarité et quelle qualité nous développons.

Les rêves où vous voyez votre enfant dans une situation dramatique ne sont pas à prendre au pied de la lettre. Ils ne sont pas prémonitoires, mais révélateurs d’une angoisse. C’est la peur qu’il lui arrive réellement quelque chose qui génère ce rêve. Ces rêves ont une fonction positive. Ils confirment les dangers réels pressentis les jours précédents et ils vous invitent à redoubler de vigilance. Ils viennent aussi résoudre une projection négative, une pensée terrifiante dirigée sur l’enfant et non sur le danger.

 

 Frère/soeur

Les liens fraternels sont les plus proches symboliquement. A ce titre, une personne avec qui nous avons des liens très forts peut apparaître sous les traits d’une soeur ou d’un frère.

C’est une part très importante de la personnalité qui est représentée par le frère ou la soeur. Ils sont les personnes avec qui nous avons grandi, subit les mêmes influences au même âge. Même si les démonstrations affectives fraternelles sont souvent violentes et brutales, à la limite de l’exaspération, le psychisme de l’individu est lié de manière très affective à son frère ou sa soeur. C’est un double, d’autant plus qu’il est du même sexe.

Les rêves les concernant vont donc osciller longtemps entre deux attitudes, celle de l’amour ou de la haine qu’on leur porte et celle du nécessaire processus de détachement de l’autre.

 

 Mère

Notre mère est le personnage le plus important de nos rêves. Mais elle apparaît rarement sous sa véritable forme. Elle va emprunter le plus souvent celles d’animaux. D’autres symboles comme les objets creux ou des lieux protecteurs servent à la représenter. L’image de notre mère sera donc rarement la véritable, celle qui est à l’extérieur de nous, mais celle que nous portons en nous. La personne qui apparaît sous les traits de notre mère est en fait une abstraction, une des composantes de notre personnalité. Ses comportements et attitudes avec l’extérieur nous renseignent utilement sur nous-mêmes.

Qu’elle nous apparaisse d’une manière négative ou positive, notre mère est bien un aspect de nous-mêmes qui s’exprime souvent à notre insu. Par l’éducation que nous avons reçue, par sa présence ou son absence, elle a impressionné notre personnalité de traces importantes qui conditionnent notre vie de tous les jours. Si ses comportements dans le rêve nous semblent incohérents, intolérants ou dangereux, un travail d’épuration est nécessaire. Mais une volonté de changement, si celle-ci semble nécessaire, est parfois difficile et demande un travail à plus ou moins long terme. Le dialogue avec celle-ci, quand c’est encore possible, est vraiment souhaitable. Il est important de verbaliser, de pouvoir exprimer ce qu’on a sur le coeur. Quelquefois le passage par une tierce personne (un psychanalyste) est obligatoire.

Notre mère peut aussi nous apparaître de façon très positive, même si elle est décédée. Une phrase ou un geste suffit. Ils sont révélateurs d’une transmission et d’une continuité. Nous intégrons une qualité ou une autorité que nous lui prêtions et qui nous plaçait toujours dans le rôle d’enfant. Nous devenons son égale, apte à remplir le même rôle.

Symboliquement la mère représente l’intérieur, le passé, la maison, le collectif, l’amour altruiste, la présence, la douceur et le paradis perdu.

 

 Père

Si les représentations animalières sont très fréquentes pour parler de la mère, nous aurons affaire à des concepts beaucoup plus abstraits pour parler du père. Bien souvent celui-ci est absent de l’histoire quand le rêve nous parle de lui. Il faut mettre des événements en corrélation pour comprendre que le rêve nous parle de lui à mots couverts. Par exemple, un rêve qui met en présence tous les membres de la famille sauf le père, ne peut parfois se comprendre sans lui. Sa présence/absence est la clef de l’histoire. Mais nous rencontrons aussi des images patriarcales type comme le capitaine ou le policier. Les aspects négatifs seront évoqués par des images de violence ou contenues dans les personnages de voyous ou de bandits, celle d’un homme qui n’est pas parvenu au stade adulte.

Les traces qu’il a laissées sur le psychisme sont du même ordre que celles laissées par notre mère. Il faut donc se référer à la définition précédente en le substituant.

Le père représente l’autorité, l’extérieur, l’extraversion, le devenir, le futur, l’absence, l’amour individuel, la possibilité d’agir.

 

 Grand-mère/grand-père

Si le père brille souvent par son absence, ce n’est rien comparé au grand-père. Ses apparitions sont fort rares dans nos rêves. Cette figure possède une médiocre valeur symbolique en tant qu’élément ou personnage de référence. Si le grand-père est présent, il représente alors un héritage patriarcal, positif ou négatif selon le contexte du rêve.

Par contre, la grand-mère est très présente en rêve. C’est souvent notre grand-mère réelle qui est évoquée quand elle nous apparaît en songe. Le premier type de rêve est relatif à sa disparition, surtout si celle-ci nous était chère. Sa présence vient combler un manque affectif. Pourtant, dans un processus d’évolution normal, il faut faire le deuil des personnes disparues. Mais un jour, dans le rêve elle nous dit elle-même qu’elle n’est plus. Il nous faut donc intégrer cette réalité en nous.

Un second type de rêve peut impliquer la rêveuse dans un comportement étranger à son âge. La grand-mère sera perçue ici comme une vieille femme qui erre dans la maison. Ces rêves révèlent parfois le désir de se substituer à elle, toujours pour combler un manque affectif.

La grand-mère symbolise un aspect féminin, une évolution naturelle de la femme, une beauté intérieure qui vient remplacer la beauté physique de la jeunesse. Cette beauté est perçue par les enfants très fortement comme une grande bonté pour le monde et pour eux.

 

 Cousin

« Ils sont cousins ou ils sont voisins. » Cette expression courante veut dire que deux personnes ou deux objets se ressemblent ; ils ont des aspects communs, des similitudes. C’est ce même sens qui est suggéré dans un rêve où un cousin ou un voisin est représenté. Nous avons des ressemblances avec cette personne. Le cousin est donc un double que nous voyons évoluer d’un regard extérieur. Le sens du rêve insiste sur cette facette de notre personnalité. Cette correspondance est valable en bien comme en mal. Tout dépend de notre ressenti face à cette représentation objective.

Vous souhaitez faire interpréter votre rêve ?

Prenez rendez-vous avec Tristan

ou

Appelez pendant l'émission de radio Participez à un atelier extraordinaire

Merci de noter que Tristan n'interprète pas les rêves par e-mail